En hiver, il y a le facteur vent qui donne un ressenti de température ambiante de quelques degrés en plus froid. En été, c’est de l’humidité dont on tient compte pour nous donner l’impression d’une chaleur encore plus accablante. Peut-être y aurait-il aussi un facteur semblable pour Pâques : la joie et la lumière de Pâques seraient plus vivement ressenties selon l’expérience que nous avons pu faire dans les mois qui précèdent la fête.

Pâques nous revient chaque année, mais c’est toujours dans un contexte bien précis. Pâques en temps de maladie, Pâques en temps de guerre, Pâques en temps de famine parlera de manière différente aux individus et aux peuples qui vivent dans ces circonstances. La personne privée de nourriture, avec quel appétit mangera-t-elle son pain ? La personne isolée, avec quel bonheur renouera-t-elle avec les siens ? La personne malade, avec quelle joie célèbrera-t-elle le retour à la santé ? Et celle au chômage qui retrouve un emploi ? Et celle sans ressource qui reçoit une assistance ? Pour toutes celles-là, Pâques aura des couleurs plus vibrantes.

Plus nous aurons été confrontés aux ténèbres du mal et de la mort, plus nous vivrons avec exaltation l’irruption d’une lumière qui s’affirme comme vainqueur quand tout semblait perdu. Les disciples de Jésus qui ne connaissaient pas encore la résurrection n’auraient jamais pu considérer l’événement comme banal. Eux qui avaient été confrontés au drame de la Croix, à l’expression la plus forte du mal et du péché, avec quelle intensité ont-ils découvert le triomphe de l’amour et de la vie ?

Les souffrances de ces derniers mois ne disparaîtront pas avec Pâques, mais pour les croyants et croyantes, la conviction s’affirme : Dieu est de la traversée ! Dieu avec nous ! Et tout est sauvé ! Pâques vient nous apporter du réconfort dans la tristesse, une présence dans la solitude, une espérance dans la détresse.

Cette année, avec un « facteur COVID », découvrons la puissance de la résurrection. Célébrons : la mort a été vaincue ! Alléluia !

 

 

 Photo: Geneviève Fillion

Vous aimez ce que vous avez lu ? Abonnez-vous à notre infolettre pour rester informé sur notre actualité.

Vous aimerez aussi

Une totale adhésion au Ressuscité

Une totale adhésion au Ressuscité

Pâques! Le printemps! Il n’y a pas à dire, cela fait du bien au moral. Ressentir, célébrer la vie nouvelle, voilà qui nous change du climat d’anxiété que nous connaissons depuis l’apparition du coronavirus et ses vagues successives. La lutte continue, et pour un temps...

Rencontrer les jeunes, là où ils sont!

Rencontrer les jeunes, là où ils sont!

En ce temps de pandémie, la catéchèse est sur pause dans plusieurs diocèses. Il n’est donc pas facile de rejoindre ceux et celles qui pourraient s’intéresser aux activités à caractère missionnaire de Mond’Ami, particulièrement notre Projet-Partage de cette année qui...