Parrainage de séminaristes

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir les toutes dernières nouvelles de nos Œuvres! Billets de blogue, nouvelles, vidéos et contenus exclusifs vous attendent à chaque mois!

Soutenez Prêtres de demain

Offrons-leur l'opportunité de réussir leur avenir.

Faire un don

Formation à la prêtrise

Lorsqu’un jeune ressent l’appel de Dieu à suivre le Christ dans le sacerdoce, il doit rejoindre un séminaire (ou une maison religieuse) où il va vivre avec d’autres jeunes qui se préparent comme lui à devenir prêtre. Le séminaire est avant tout un lieu de croissance humaine et spirituelle où peut s’épanouir cette vocation. C’est à l’Église de confirmer cet appel et de vérifier l’aptitude du candidat.

La formation

La formation dure de 5 à 7 ans (la durée varie selon les pays). Il y a d’abord une année propédeutique pour la formation spirituelle et le discernement vocationnelle. S’en suivent deux ans de 1er cycle (appelé philosophie), et éventuellement une année de stage en paroisse entre les deux cycles. Le 2ème cycle (appelé théologie) est d’une durée de trois ans. Ensuite, le séminariste est ordonné diacre au cours de l’année d’insertion pastorale.

C’est au terme de cette formation et de ce temps de discernement avec l’Église, qu’il est ordonné prêtre.

Les séminaristes reçoivent une formation humaine, spirituelle, théologique et pastorale :

  • La formation humaine vise à l’épanouissement de leur humanité avec l’apprentissage de la vie communautaire, le travail manuel et le sport, l’amitié pour tous.
  • La formation spirituelle s’appuie sur la vie de prière du séminaire, l’eucharistie quotidienne, la lecture de la Parole de Dieu, les retraites, l’apprentissage d’une vie d’intimité avec le Christ.
  • La formation théologique est assurée par 5 ans d’études de philosophie, d’Écriture Sainte, de théologie morale et des sacrements, de christologie, etc., tout ce qui est nécessaire pour aider les autres à grandir dans la foi.
  • La formation pastorale consiste en des stages en paroisse, l’animation de groupes de jeunes, de visites aux familles, etc.

Bourses

Soutenez un séminariste pour les 5 années de sa formation

Façons de soutenir

Il y a plusieurs manières de soutenir l’Œuvre pontificale de Saint-Pierre-Apôtre (OPSPA), mais l’une des plus efficaces est celle qui permet aux bienfaiteurs et bienfaitrices d’établir un lien étroit avec les séminaristes, un lien qui se poursuit tout au long de leur formation. Il s’agit des bourses d’études. Les paroisses, les communautés, les associations, les familles choisissent alors de « parrainer » un séminariste pour les cinq années de sa formation.

Démarche

Le secrétariat national de l’OPSPA prépare un carnet sur lequel on trouvera la photo du séminariste, le nom de son séminaire et de son pays, l’adresse du bienfaiteur / bienfaitrice ainsi qu’un espace réservé aux dons. Chaque fois qu’il fait un don, le bienfaiteur envoie son carnet au secrétariat national qui l’enregistre (signature et date). Assurément, cela demande du travail mais, en même temps, le carnet est un lien constant entre l’OPSPA et les bienfaiteurs et bienfaitrices.

Types de bourses

Qu’il s’agisse de bourses personnelles ou de bourses collectives, toutes deux nécessitent l’étroite collaboration des recteurs de séminaires car ceux-ci doivent faire parvenir aux directions nationales qui le leur demandent, et cela chaque année (avec le nécessaire suivi pour les candidats qui auront quitté le séminaire, jusqu’à la nouvelle concernant ceux qui seront ordonnés dans l’année), une photo de chaque séminariste, ainsi qu’une brève présentation de chacun d’eux.

  • Parrainages personnelles. Ceux et celles qui auront opté pour une bourse personnelle vont faire un don annuel correspondant à la pension du séminariste. Ils recevront le Carnet mon séminariste. Ils pourront même correspondre avec lui, via le secrétariat national de l’OPSPA. Pour plus d’informations, contacter la responsable des bourses personnelles : Mme Karen Rivas Monico
  • Parrainages collectives. Ceux et celles qui auront opté pour une Bourse collective ne s’engagent ni dans la durée ni pour un montant précis. Ces personnes ne correspondent pas avec le séminariste. Pour plus d’informations, contacter la responsable des bourses collectives Mme Karen Rivas Monico

 

Dans les deux cas, des règles claires, que l’on s’engage à respecter de part et d’autre, doivent baliser cet échange.

Témoignages

Père B

Chère bienfaitrice,

C’est dans la joie que je vous écris. Car j’ai vécu un temps de bénédictions où le Seigneur m’a arrosé de sa grâce. En effet, c’est en avril de 2012 que mon archevêque m’a ordonné prêtre. L’ordination a eu lieu à la cathédrale. Par la grâce de Dieu, nous étions cinq diacres à être élevés au sacerdoce.

Pendant l’ordination, j’ai pu faire l’expérience de Dieu. Ce fut un moment tellement intense que je ne trouve pas les mots pour exprimer ce qui m’est arrivé.

Des centaines de prêtres et de religieux et religieuses étaient présents à la cathédrale, en train de prier pour nous. Nos parents, nos familles, nos amis ainsi que les paroissiens étaient aussi présents. Pendant la cérémonie, j’ai prié pour vous ainsi que pour les membres de votre famille.

Trois jours plus tard, j’ai célébré ma première messe. C’était à ma paroisse natale. Les paroissiens m’ont donné un formidable accueil. Lorsque j’étais à l’autel, je me suis souvenu de vous.

Dans un an, je serai nommé vicaire dans une des paroisses de mon diocèse. Pour l’instant, je demeurerai dans cette paroisse afin d’aider le curé.

Je tiens à vous exprimer ma reconnaissance envers vous pour le soutien inestimable que vous m’avez donné, mais aussi pour votre amour et votre prière. Cela a été d’une grande aide dans mon cheminement vers la prêtrise. Recevez, en retour, ma prière.

Merci encore de tout cœur. Que le Seigneur ressuscité vous bénisse abondamment, vous et vos proches.

Vôtre en Jésus,

Père B.

Père T

Chers bienfaiteurs,

Recevez des salutations de la part de votre fils, le père T. Ces quelques mots que je vous écris ne suffissent pas pour vous exprimer ma gratitude envers vous pour l’aide financière et spirituelle que vous m’avez donnée. Je vous souhaite que du bien. Soyez remplis de paix : de cette paix qui réside dans la présence de Dieu. Réjouissez-vous dans une vie pleine de grâce où vous trouverez ce qu’il y a de mieux dans la vie: c’est du moins ce que je vous souhaite. Que Dieu vous bénisse.

Il me fait plaisir de vous annoncer que j’ai été ordonné prêtre par mon évêque il y a quelques mois. J’ai célébré ma première messe quatre jours après mon ordination. Aujourd’hui, je suis vicaire dans quelques paroisses. Une d’entre elles a 1800 familles. Là-bas, trois messes par jour sont célébrées. Tous les jours, je rends visite aux familles. J’écoute les personnes lorsqu’elles me racontent leurs problèmes. Et, bien sûr, je prie avec elles.

C’est grâce à vos prières et grâce à l’action de Dieu que je me sens bien ici. Par mon ordination, je pense que c’est vous qui avez été élevé vers Dieu, car vous m’avez aidé et soutenu financièrement et spirituellement tout au long de mes études presbytérales.

Je vous exprime ma sincère gratitude pour votre aide.

Affectueusement,

Père T.

Formulaire de parrainage

Merci de parrainer les prêtres de demain





    Partager sur les médias sociaux:
    $
    Sélectionnez un moyen de paiement
    Informations personnelles

    Information de carte bancaire
    Paiement sécurisé par SSL.

    Détails de facturation

    Total du don : 500$